Bienvenue

Comment une magicienne des mots s’est retrouvée clouée au lit pendant 6 mois ?

Ça m’a ramené à la petite Béa qui était déjà en quête de cohérence, avec sa bouille toute ronde, ses yeux grands ouverts, posant une question à sa mère pour la mille et unième fois, voyant bien son regard levé au ciel, soulée qu’elle était face à mes 47 pourquoi quotidiens, renchéris encore et encore par ses réponses-fleuves dont le sens m’échappait.

Mon esprit partant dans toutes les directions, et curieux de plein de sujets, j’ai été naturellement attirée par les sciences sociales parce que ces études touchaient à plusieurs domaines : je me forme à Sciences po, je m’y nourris de cohérence matin, midi et soir, j’apprends à structurer mes nombreuses pensées en arborescence, à choisir les bons mots, et à exposer et défendre mes idées en essayant de surmonter mon émotivité et mes rougeurs.

Puis je m’oriente naturellement vers le secteur de la communication, je bâtis des stratégies médias pour garantir la puissance d’exposition de la marque dans les bons médias et la réceptivité de ses messages par le bon public pour créer de la préférence et déclencher des ventes.

L’identité de la marque me fascine : son histoire, son ADN, sa raison d’être, son ambition, autant d’éléments qui me permettent de bien saisir pourquoi créer de la préférence à l’arrière-plan de son objectif affiché de vendre ses produits.

Je passe en pilote automatique…

Ambitieuse, aimant les défis, devenue directrice de marque, je m’adapte à l’impermanence : changements de directions, d’actionnaires, d’organisation, typiques de ce secteur aux multiples mutations technologiques … jusqu’au jour où il faut produire plus, plus vite, afficher sa performance, je sens bien au fond de moi que je m’éloigne de plus en plus du cœur de mon métier, alors je passe en pilote automatique jusqu’au jour où je « disjoncte », c’est le brown out, littéralement « baisse de courant », syndrome de la perte de sens dans le travail.

C’est sournois parce que je suis physiquement là mais l’esprit lui est ailleurs, barré, comme s’il voulait se préserver de tout ce non-sens dont il est témoin.

Le plus dur dans l’épreuve c’est que l’esprit déserte en emportant avec lui le sens des mots, je n’y ai plus accès, et pour la communicante amoureuse des mots, c’est terrifiant !

Autour de moi j’entends dans un brouillard : « Sois forte, fais des efforts, tu as tout pour réussir, on compte sur toi ! » Je me dis : « allez ma Béa, reprends-toi, avance…sauf qu’avancer ne fait plus sens ! »

Alors la vie m’envoie une 2ème alerte sur une piste de ski !

6 mois d’immobilisation ! 

Bloquée sur mon lit je suis obsédée par une question :

Comment est-ce possible de se perdre à ce point-là quand on a les compétences, l’ambition, l’envie d’évoluer ? 

Je prends conscience que je me suis oubliée, je ne sais plus qui je suis vraiment et pourquoi je me lève le matin. Pour traverser cette épreuve, je m’entoure d’alliés, mon mari est d’un très grand soutien, une psychologue est à mes côtés, une coach m’éclaire. 
Je me forme au coaching pour mieux connaître le fonctionnement humain.
Des mentors m’accompagnent à prendre conscience de qui je suis, de ma mission, et m’aident à développer mes dons. 

Le sens des mots revient, ils s’ouvrent, se livrent avec plus de profondeur, de subtilité, de nuances, de magie.

Le mot AMBITION révèle toutes ses dimensions :

  • AM : l’âme initie le mot 
  • AMB : alentour, autour
  • BI : la personne (i) avec ses polarités – et phonétiquement BE, être en anglais
  • TION : exprime l’action ou le résultat de l’action 

L’être humain est à la fois ambition et source d’ambition. 
Je crois profondément que c’est à sa capacité à RELIER ce qui est en soi, à se relier aux autres, à se relier à plus grand que soi, que la valeur d’une ambition s’exprime.

Sans cette alliance, l’égo est à la manœuvre, l’esprit se barre et l’âme se désole.

Accompagner des génies ambitieux empêtrés dans leur mental

Tout ce parcours m’amène aujourd’hui à accompagner des génies ambitieux empêtrés dans leur discours mental à se reconnecter aux sens de leur ambition afin de l’honorer, de l’accomplir avec enthousiasme et authenticité.

Une fois que l’ambition est reliée à sa source, il en résulte :

  • une marque personnelle plus forte,
  • un alignement entre qui vous êtes et ce que vous vivez,
  • davantage de clarté, d’élan et de plaisir dans sa capacité à agir.

Moi, la magicienne des mots ?

Ma singularité : mes clientes m’appellent la magicienne des mots, elles disent de moi que je les aide à « structurer le flou », à « accoucher » la femme qu’elles sont et veulent être, à se démarquer, à s’exprimer avec des mots justes, à créer de la valeur dans leurs actions.

Si vous êtes une personne ambitieuse empêtrée dans son mental et qui a envie que les choses changent, réservez une rencontre avec moi en cliquant sur ce lien :

https://calendly.com/beactivevous/consultation

                                                   « La joie de l’âme réside dans l’action »

"Donne à voir qui tu es, sois ce que tu donnes à voir"

Rumi

Comment puis-je vous aider ?

Diamlorem dapibus montes! Aute corporis natoque proin omnis, scelerisque semper cubilia. Quo tempus veritatis elementum ex ullamco porta litora.

Retour haut de page
Presque fini ! 77%

Rejoignez des centaines de lectrices !

Accédez gratuitement au guide "Assumer son ambition, en finir avec le syndrome de l'imposteur"

... et découvrez pourquoi misez sur vous est votre meilleure stratégie, téléchargez gratuitement mon nouveau Guide : "Assumer son ambition, en finir avec le syndrome de l'imposteur"